Orange pourrait devenir seul maître à bord de Cloudwatt

lundi 12 janvier 2015 13h18
 

PARIS, 12 janvier (Reuters) - Orange a annoncé lundi avoir engagé des discussions en vue de la prise de contrôle de la totalité du capital de sa coentreprise dans le cloud computing Cloudwatt en rachetant les parts de ses partenaires, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et Thales.

Le premier opérateur télécoms français espère ainsi redonner un élan à la société créée en 2012 avec le soutien de l'Etat, désireux de faire émerger une alternative aux leaders américains du secteur, mais qui peine à décoller.

"L'offre de Cloudwatt, complémentaire à celle d'Orange, représente une opportunité pour accélérer le déploiement d'offres de cloud public souverain en France et en Europe", déclare Orange dans un communiqué.

Si les discussions aboutissent, Orange précise qu'il reprendra la totalité des salariés de Cloudwatt qui sera intégré à son offre "maison" dans le cloud à destination des entreprises.

Le cloud, ou informatique en nuages, permet d'accéder à des ressources informatiques à distance et de manière sécurisée, et offre ainsi de nouvelles solutions pour stocker en grande quantité des données ou utiliser un logiciel sans avoir besoin de l'installer sur son ordinateur individuel.

En forte croissance, le marché, qui est dominé par des géants comme Amazon et Google, suscite cependant un certain nombre d'inquiétudes en matière de sécurité des données et de transparence.

Pour contribuer au développement d'un cloud "souverain" français, le gouvernement a soutenu via la CDC la création d'un deuxième acteur hexagonal, Numergy, contrôlé par les sociétés Bull et SFR, dont les résultats restent également timides. (Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)