LEAD 1-Un pirate informatique publie des données d'une banque suisse

vendredi 9 janvier 2015 23h51
 

(Actualisé avec communiqué de la banque confirmant la publication)

ZURICH/GENEVE, 9 janvier (Reuters) - Un pirate informatique qui a revendiqué une cyberattaque contre la Banque cantonale de Genève exige 10.000 euros, faute de quoi il publiera dans la journée de vendredi des données confidentielles sur certains clients de cet établissement.

Les autorités judiciaires du canton de Genève ont confirmé à Reuters avoir reçu le 6 janvier une plainte de la BCGE et ont précisé qu'une enquête était en cours.

Le pirate, sur le compte Rex Mundi de Twitter, affirme avoir pénétré les serveurs de la banque cantonale et téléchargé plus de 30.000 courriels de clients suisses et étrangers.

Il donne les noms, les adresses et les messages de deux personnes présentées comme des clients de la BCGE et menace de diffuser tous les autres courriels dans la journée s'il ne reçoit pas 10.000 euros.

"Nous aimerions souhaiter un bon contrôle fiscal à tous les étrangers qui détiennent un compte à la BCGE", écrit-il.

Quelques heures après l'ultimatum du hacker, qui expirait à 17h00 GMT, la banque a publié un communiqué disant que les 30.000 données interceptées avaient été publiées, mais qu'elles ne représentaient "pas de risque financier particulier pour les clients de la banque".

Elle a notamment estimé que les données publiées étaient "obsolètes".

"Nous avons choisi de ne pas céder au chantage et de choisir au contraire la voie de la transparence", a déclaré Hélène De Vos Vuadens, porte-parole de la BCGE.

Mardi, la BCGE a déclaré qu'elle avait "résisté" à une cyberattaque, précisant que les données piratées n'avaient rien d'essentiel et étaient même parfois dépassées. (Katharina Bart à Zurich et Stephanie Nebehay à Genève; Guy Kerivel et Danielle Rouquié pour le service français)