Goldman Sachs voit l'euro tomber sous un dollar d'ici fin 2017

vendredi 9 janvier 2015 16h21
 

LONDRES, 9 janvier (Reuters) - Goldman Sachs a revu à la baisse ses prévisions d'évolution de l'euro et s'attend à voir la monnaie unique européenne tomber sous la parité avec le dollar d'ici la fin de 2017 à l'issue d'un vaste mouvement de repli entamé au second semestre 2014.

Dans une note publiée vendredi, Goldman Sachs précise tabler sur un taux de change euro-dollar de 1,14 à un horizon de trois mois contre une précédente estimation de 1,23.

A six mois, la banque américaine voit ce taux de change à 1,11 dollar, contre 1,20 pour un euro précédemment et, à 12 mois, elle a ramené son estimation à $1,08 contre $1,15.

Même s'il se maintient, vers 15h15 GMT, à 1,1804 dollar (+0,13%), l'euro évolue non loin du plus bas de neuf ans touché jeudi à 1,1755 en raison de la conviction de plus en plus répandue chez les acteurs de marché que Banque centrale européenne (BCE) va adopter d'ici quelques semaines un programme d'assouplissement quantitatif.

Après avoir reculé d'environ 12% en 2014 face au dollar, l'euro est en repli de près de 2,5% depuis le début de l'année.

"Nous revoyons également à la baisse nos prévisions à long terme, ramenant l'estimation pour fin 2016 à $1,00 (contre $1,05) et celle pour fin 2017 à $0,90 (contre $1,00)", précise Goldman Sachs.

"Ces modifications (des prévisions) reflètent notre conviction que la récente baisse de la monnaie unique s'inscrit dans une tendance de plus grande ampleur", ajoute la banque.

Goldman Sachs a par ailleurs revu à la baisse ses prévisions euro-livre sterling. (Anirban Nag, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)