La police perquisitionne les bureaux de Credit Suisse à Milan

jeudi 8 janvier 2015 11h18
 

ZURICH/MILAN, 8 janvier (Reuters) - Credit Suisse a annoncé jeudi que ses bureaux à Milan avaient été perquisitionnés par la police fiscale italienne le mois dernier, après la publication d'informations de presse sur une enquête cherchant à déterminer si une filiale des Bermudes de la banque avait aidé de riches Italiens à cacher des fonds non déclarés.

La perquisition fait suite à une série d'investigations contre les banques suisses, dont Credit Suisse, dans leurs relations avec des clients fortunés et des comptes offshore cachés, sur fond de pression internationale pour que la Suisse assouplisse ses lois sur le secret bancaire.

"Nous pouvons confirmer que la Guardia di Finanza a procédé à des perquisitions dans nos locaux à Milan et que nous coopérons pleinement avec les autorités," a déclaré une porte-parole de Credit Suisse, se refusant à tout autre commentaire.

Selon les médias italiens, les perquisitions sont liées à une enquête sur des allégations de fraude fiscale d'environ 1.000 grandes fortunes italiennes pour quelque 8 milliards d'euros.

Les perquisitions porteraient sur une filiale des Bermudes de la banque suisse, Life and Pensions, qui aurait offert des produits d'assurance permettant aux clients fortunés de cacher leurs fonds à l'étranger.

La police fiscale italienne a refusé de commenter ces informations. (Katharina Bart à Zurich et Silvia Aloisi à Milan; Claude Chendjou pour le service français, édité par)