LEAD 1-Verizon n'envisage pas de racheter AOL, dit son DG

mardi 6 janvier 2015 20h13
 

(Actualisé avec déclarations de Verizon, cours)

6 janvier (Reuters) - Le directeur général de Verizon Communications, Lowell McAdam, a déclaré mardi que son groupe n'envisageait aucune acquisition majeure, en réaction à des informations de presse selon lesquelles Verizon a récemment approché AOL en vue d'un rapprochement.

"Je crois qu'AOL, comme beaucoup d'autres entreprises de médias, est un partenaire potentiel pour nous, sur le plan commercial ou sur un autre plan", a-t-il dit lors d'une conférence.

"Mais dire que nous avons engagé des discussions en vue d'une acquisition importante n'est vraiment pas exact."

L'agence de presse Bloomberg avait auparavant rapporté que Verizon souhaitait conclure le rachat d'AOL ou un accord de coentreprise dans le but de développer son offre de contenus vidéo pour mobiles.

Bloomberg précisait toutefois que Verizon, premier opérateur télécoms aux Etats-Unis, n'avait pas encore formellement fait une offre au portail internet et qu'il ne fallait pas s'attendre à un accord à très court terme.

Fin septembre, l'investisseur activiste Starboard Value avait estimé que Yahoo devrait envisager un rapprochement stratégique avec AOL, soulignant que cela lui permettrait de réaliser plus d'un milliard de dollars (837 millions d'euros) d'économies.

Début novembre, des actionnaires de Yahoo ont exhorté Tim Armstrong, le directeur général d'AOL, à explorer les voies d'une fusion entre les deux groupes et de prendre les rênes du nouvel ensemble.

A la Bourse de New York, l'action AOL gagnait 4,27% vers 19h10 GMT tandis que Verizon prenait 0,9%, dans un marché en nette baisse. (Sudarshan Varadhan, Devika Krishna Kumar et Anya George Tharakan, Benoît Van Overstraeten et Marc Angrand pour le service français)