** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 6 janvier 2015 08h09
 

PARIS, 6 janvier (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient
ouvrir sur une note hésitante mardi au lendemain de la forte baisse généralisée
due aux inquiétudes liées à la Grèce dans la zone euro et à la chute pour
l'instant inexorable des cours du pétrole.  
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait gagner jusqu'à 0,3% à l'ouverture, le Dax à Francfort devrait
être stable en pourcentage et le FTSE à Londres céder entre 0,1% et
0,2%. 
    La Bourse de Tokyo a terminé en forte baisse, de plus de 3% pour l'indice
Nikkei, au lendemain du recul marqué à Wall Street et en Europe.
    L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a cédé 2,3% lundi tandis que
l'indice des principales valeurs de la zone euro, l'EuroStoxx 50 a
abandonné 3,7%. Les investisseurs craignent un réveil de la crise des dettes
souveraines dans la zone euro à l'approche des élections législatives prévues le
25 janvier en Grèce. Ce scrutin pourrait se solder par la victoire du parti de
la gauche radicale Syriza, hostile aux politiques d'austérité ayant accompagné
le sauvetage financier de la Grèce.
    La situation grecque et la perspective d'un assouplissement de la politique
monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) lors de sa prochaine réunion le
22 janvier contribuent à maintenir l'euro sous le seuil de 1,20 dollar, aux
alentours de 1,1957 dollar pour un euro, après avoir atteint un plus bas de près
de neuf ans lundi.
    Les investisseurs seront attentifs dans la matinée à la publication
d'indices de directeurs d'achat dans la zone euro.
    "Il reste trois semaines avant les élections en Grèce mais avec Syriza qui
dispose toujours d'une avance marginale dans les intentions de vote, les traders
ne peuvent s'empêcher de se remémorer les cauchemars de la crise de la zone
euro", déclare Jonathan Sudaria, de Capital Spreads.
    Ce contexte propre à l'Europe se double de la chute persistante des cours du
pétrole, qui ont fondu de moitié depuis juin en raison d'une offre abondante et
d'une demande atone, pour créer un climat d'inquiétude sur les marchés.
    Le Brent de la mer du Nord se négocie un peu au-dessus de 53 dollars
le baril après avoir cédé près de 6% lundi tandis que le baril du brut léger
américain est passé lundi sous le seuil symbolique de 50 dollars pour la
première fois depuis avril 2009, avant de se reprendre très légèrement.
    L'ensemble de ces facteurs profite aux valeurs refuges tels que l'or,
à 1.208 dollars l'once, ou encore aux Bunds allemands, dont le rendement à 10
ans évolue à des niveaux historiquement bas aux alentours de 0,5%.
 
  PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU MARDI 06 JANVIER
PAYS GMT   INDICATEUR              PÉRIODE   CONSENSUS PRÉCÉDENT
FR   07h45 Confiance consommateurs décembre  88        87
     08h50 Indices PMI services    décembre  49,8      49,8
                      composite                        49,1
DE   08h55 PMI Markit services     déc (déf) 51,4      51,4
                      composite                        51,5
EZ   09h00 PMI Markit services     déc (déf) 51,9      51,9
                      composite              51,7      51,7
GB   09h30 PMI Markit services     décembre  58,5      58,6
US   14h45 PMI Markit service      déc (déf)           53,6
                      composite                        53,8
    15h00  Indice ISM services     déc       58,0      59,3
    15h00  Commandes à l'industrie nov      -0,5%     -0,7%
 
    VALEURS À SUIVRE
    * GDF SUEZ. Les tarifs réglementés du gaz en France devraient
reculer d'un peu plus de 1% en France le 1er février, rapporte Le Figaro.
    
    * AREVA a annoncé lundi soir la signature d'un contrat d'un
montant "d'environ 75 millions d'euros" en vue de fournir des équipements
mécaniques et électriques à l'électricien brésilien Eletrobrás Eletronuclear. Ce
contrat intègre notamment des moteurs diesel, des commandes électriques et des
équipements pour l'entreposage de combustibles usés. (Le communiqué:
 )
    
    * BMW. Le constructeur allemand a fait état de ventes en hausse de
9,5% en décembre en Amérique du Nord. Sa filiale Rolls Royce a vendu 4.063
voitures en 2014 en raison d'une demande solide aux Etats-Unis.
    
    * DAIMLER. Les ventes de la marque Mercedes-Benz ont progressé de
3% en décembre aux Etats-Unis. Le groupe a aussi dévoilé un prototype de voiture
sans chauffeur au Consumer Electronics Show de Las Vegas.
    
    * BANCO ESPIRITO SANTO. L'autorité de régulation financière en
Grande-Bretagne envisage d'infliger une amende à la filiale de banque
d'investissement de l'établissement portugais en faillite pour violation des
règles boursières, rapporte le Wall Street Journal.
    
    * PHILIPS. Qualcomm a présenté lundi des plates-formes
wifi destinées à aider les fabricants d'ampoules LED à permettre une commande à
distance des éclairages grâce à internet
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)