Henkel veut se développer dans le cheveu, n'exclut pas un achat

dimanche 4 janvier 2015 09h12
 

FRANCFORT, 4 janvier (Reuters) - Le fabricant allemand de produits de grande consommation Henkel veut se développer dans les soins pour cheveux et pourrait envisager une importante acquisition, déclare la présidente du conseil de surveillance du groupe, Simone Bagel-Trah, au Welt am Sonntag.

"En 2014, nous avons dépensé environ 1,7 milliard d'euros pour des acquisitions, qui complètent très bien notre activité. Egalement pour l'avenir, nous n'excluons aucune acquisition, petite, moyenne ou même plus importante", déclare la présidente au journal dominical allemand.

"Nous voulons améliorer notre position dans les biens de consommation dans les secteurs où nous sommes déjà bons. Dans le domaine du cheveu par exemple, nous sommes leaders dans le soin, la coiffure et la teinture. C'est quelque chose que nous voudrions continuer à développer", explique Simone Bagel-Trah.

"Dans le domaine des adhésifs, nous voulons assurer et développer notre leadership technologique", ajoute la présidente, qui est l'arrière-petite-fille du fondateur du groupe.

Le groupe allemand commercialise notamment les marques Le Chat, Fa, X-Tra, Loctite, Schwarzkopf ou encore Saint-Algue.

Fin novembre, Reuters avait révélé que le groupe américain Procter & Gamble travaillait avec Goldman Sachs pour étudier la vente de sa branche capillaire Wella valorisée autour de sept milliards de dollars. (Edward Taylor; Danielle Rouquié pour le service français)