USA-Les homologations de médicaments en nette hausse en 2014

vendredi 2 janvier 2015 09h47
 

LONDRES, 2 janvier (Reuters) - Les autorisations de mise sur le marché de nouveaux médicaments aux Etats-Unis ont atteint en 2014 leur plus haut niveau depuis 18 ans et en Europe, les recommandations favorables ont elles aussi nettement augmenté grâce à la multiplication des nouveaux traitements coûteux du cancer et de maladies rares.

Cette progression montre qu'après avoir souffert pendant plusieurs années d'une vague d'expirations de brevets sur des produits générant d'importants revenus, les laboratoires pharmaceutiques regagnent peu à peu leur capacité à mettre sur le marché de nouveaux médicaments tout en améliorant leur productivité.

La Food and Drug Administration (FDA) américaine a donné son feu vert à 41 nouveaux traitements en 2014, soit 14 de plus qu'en 2013, selon son site internet.

Ce chiffre se classe au deuxième rang du classement des meilleures années en la matière, derrière le record absolu de 53 autorisations inscrit en 1996.

De son côté, l'Agence européenne du médicament, qui inclut les génériques sur sa liste, a recommandé l'autorisation de 82 nouveaux produits l'an dernier, contre 79 en 2013 et 57 en 2012.

Aux Etats-Unis, près de 40% des nouveaux médicaments homologués concernent des maladies rares, une proportion qui illustre la volonté des laboratoires de viser des produits spécialisés, pour lesquels la concurrence est limitée et qui permettent souvent de facturer jusqu'à plus de 100.000 euros par patient et par an.

La multiplication de ces traitements coûteux pourraient permettre aux industriels de compenser au moins en partie les pressions accrues sur les prix de produits plus anciens tels que les traitements du diabète ou des affections respiratoires, des segments très disputés. (Ben Hirschler, Marc Angrand pour le service français)