GB-Songbird redit que l'OPA du Qatar le sous-évalue

mardi 30 décembre 2014 18h40
 

LONDRES, 30 décembre (Reuters) - Le groupe immobilier britannique Songbird Estates, propriétaire du quartier d'affaires Canary Wharf à Londres, a redit mardi que l'OPA hostile du fonds d'investissement du Qatar dont il fait l'objet le sous-évaluait et il a invité ses actionnaires à ne pas apporter leurs titres.

Le fonds Qatar Investment Authority (QIA) et son allié américain Brookfield Property Partners ont publié mardi le prospectus de leur offre finale et Songbird a promis une réponse formelle dans les 14 jours.

Dans l'intervalle, Songbird avise ses actionnaires que "l'offre de QIA et de Brookfield ne reflète pas la pleine valeur de la société (...) et son potentiel de croissance future" et il les invite à attendre la réponse officielle avant d'agir.

Le titre a fini en repli de 1,72% à 315 pence à la Bourse de Londres, une décote de 10% par rapport au prix proposé par QIA qui témoigne du scepticisme des investisseurs sur les chances de réussite de l'offre hostile.

Le 4 décembre dernier, après le rejet d'une précédente proposition à 295 pence par action, QIA et Brookfield avaient adressé directement aux actionnaires de Songbird leur nouvelle offre à 350p qui valorise le groupe immobilier à 2,6 milliards de livres sterling (3,29 milliards d'euros).

Songbird l'avait rejetée le lendemain, au motif qu'elle sous-évaluait la société, mais QIA et Brookfield disent avoir recueilli le soutien public d'actionnaires détenant environ 32% du capital flottant.

Pour réussir, les deux prétendants devront toutefois gagner la confiance des autres grands actionnaires de Songbird, parmi lesquels le financier new-yorkais Simon Glick, qui détient près de 26% du capital, et le fonds souverain chinois qui en a 15,8%.

Les actionnaires ont jusqu'au 29 janvier pour se prononcer.

Songbird détient 68% de Canary Wharf Group, société formée il y a 25 ans pour transformer en quartier financier les anciens Docks de Londres. Le groupe a aussi des parts dans le gratte-ciel "Walkie Talkie" qui domine la City.   Suite...