France/M&A-Le cru 2015 s'annonce aussi prometteur qu'en 2014

mercredi 31 décembre 2014 14h22
 

* En 2014, le volume des transactions a été multiplié par 2 par rapport à 2013

* La marché français du M&A confirme renouer avec ses niveaux d'avant la crise financière de 2008

* La France a représenté 19,75% des transactions européennes de M&A en 2014

* Lazard, 1ère banque d'affaires en France en 2014, devant BNP Paribas et Rothschild

par Matthieu Protard

PARIS, 31 décembre (Reuters) - Les fusions et acquisitions (M&A) en France ont confirmé en 2014 avoir renoué avec leurs niveaux d'avant la crise financière et devraient connaître en 2015 un rythme tout aussi soutenu grâce à un environnement de taux d'intérêt historiquement bas et de liquidités disponibles pour financer des transactions.

Le marasme économique dans lequel l'Europe est plongée devrait en outre continuer d'inciter les entreprises européennes à se lancer dans des opérations de consolidation à domicile ou dans des acquisitions pour conquérir des parts de marché hors du Vieux continent.

Dans le même temps, à l'image du rachat par l'américain General Electric des activités d'énergie d'Alstom , les entreprises non européennes devraient elles aussi poursuivre leurs emplettes en Europe.

"Il y a tout lieu de penser que 2015 sera à l'image de 2014, c'est-à-dire une conjoncture morose en Europe et malgré tout, et c'est un paradoxe, un volume important de transactions de M&A", pronostique Matthieu Pigasse, directeur général de Lazard France.   Suite...