Wall Street ouvre en baisse, marché creux attendu

mardi 30 décembre 2014 15h41
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur 

    par Ryan Vlastelica
    NEW YORK, 30 décembre (Reuters) - Wall Street a ouvert en
légère baisse mardi, comme le laissaient prévoir les futures,
mais elle risque fort de suivre une tendance sans relief
habituelle des dernières séances de l'année.
    Portée par de solides indicateurs économiques et
l'engagement de la Réserve fédérale à faire preuve de patience
dans la gestion de sa politique des taux, la tendance de fond de
la Bourse américaine a été haussière dans l'ensemble. L'indice
S&P-500 a ainsi gagné près de 6% durant les huit séances
précédentes et a inscrit lundi son 53e record de clôture de
l'année. 
    Mais l'ampleur et le rythme du rally risquent fort d'avoir
essouflé la Bourse, surtout en cette période de fin d'année,
désertée par nombre de traders en vacances. En conséquence, le
volume sera sans doute encore faible, au risque de provoquer un
sucroît de volatilité.
    Wall Street sera fermée jeudi pour le Nouvel An.
    Dans l'intervalle, quelques minutes après l'ouverture,
l'indice Dow Jones perd 0,14% à 18.012,68. Le Standard &
Poor's 500 cède 0,2% à 2.086,41 et le Nasdaq Composite
 lâche 0,13% à 4.800,53.
    Depuis le début du mois, le Dow est en hausse de 1,2%, le
S&P de 1,1% et le Nasdaq de 0,3%. Pour le trimestre, le Dow est
en progression de 5,8%, le S&P de 6% et le Nasdaq de 7%. 
    Le S&P et le Nasdaq sont bien partis pour inscrire leur
huitième gain trimestriel d'affilée, une série inédite depuis
1998 pour le S&P et depuis 1996 pour le Nasdaq.
    Sur l'ensemble de l'année, le S&P gagne 13% et le Nasdaq
15%, ce qui constituerait un troisième gain annuel consécutif.
Le Dow est en hausse de 8,8%, pour un sixième gain annuel
d'affilée. 
    Le secteur des "utilities" aura réalisé la
meilleure performance, avec un gain de près de 30% en 2014,
tandis que celui de l'énergie est bon dernier avec une
perte de 8,7%. Mais le premier perd 0,7% dans les premiers
échanges mardi et le second 1%.
    Deux statistiques étaient attendues ce mardi pour,
éventuellement, aiguiller la cote.
    La hausse des prix immobiliers a encore ralenti en octobre
aux Etats-Unis mais l'indice mensuel S&P/Case-Shiller est
ressorti supérieur aux attentes et des signes de réaccélération
sont perceptibles dans certaines zones. 
    L'indice de confiance du consommateur est lui attendu à
15h00 GMT. Il est prévu à 93 en décembre contre 88,7
précédemment. 
    Aux valeurs, la biotech NeuroDerm s'envole de 34% à
8,24 dollars, une étude clinique laissant penser que son
traitement de la maladie de Parkinson, à dose renforcée,
pourrait constituer une alternative aux traitements qui
nécessitent une intervention chirurgicale. 

 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique
Tison)