Pour Schäuble, la Grèce doit tenir ses promesses de réformes

lundi 29 décembre 2014 16h23
 

BERLIN, 29 décembre (Reuters) - Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a mis en garde la Grèce contre une remise en cause des réformes économiques lundi, estimant qu'un éventuel nouveau gouvernement à Athènes serait lié par les promesses du Premier ministre actuel.

Ce dernier, Antonis Samaras, a annoncé son intention de dissoudre le Parlement et de convoquer des élections législatives anticipées le 25 janvier, après l'échec de son candidat, Stavros Dimas, à l'élection présidentielle au suffrage indirect.

Le parti de gauche radicale Syriza est donné favori des législatives par les enquêtes d'opinion les plus récentes, mais avec une avance réduite sur Nouvelle démocratie, le mouvement d'Antonis Samaras.

Pour Wolfgang Schaäuble, "les réformes difficiles sont en train de porter leurs fruits et il n'y a pas d'alternative".

"Nous continuerons d'aider la Grèce à s'aider elle-même sur le chemin des réformes. Si la Grèce prend un autre chemin, il sera difficile", a ajouté le ministre allemand.

"De nouvelles élections ne changeront pas les accords que nous avons conclus avec le gouvernement grec. Un nouveau gouvernement devra s'en tenir aux accords conclus par son prédécesseur", a-t-il poursuivi. (Noah Barkin, Marc Angrand pour le service français)