La Bourse de Paris-Les valeurs du jour lundi (clôture)

lundi 29 décembre 2014 18h16
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 29 décembre (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à
la Bourse de Paris, qui a fini en hausse dans le sillage de Wall
Street, où la multiplication des records compense les craintes
nées de la situation politique en Grèce. Le pays se prépare à
des élections législatives anticipées le mois prochain après le
refus des députés d'élire Stavros Dimas à la présidence de la
République. 
    L'indice CAC 40 a fini au-dessus des 4.300 points, à
4.317,93 points, en hausse de 0,51%:
    
    * Les VALEURS FINANCIERES ont pesé sur la tendance suite au 
résultat de l'élection présidentielle grecque alors que le FMI
ne reprendra les discussions sur l'aide à la Grèce qu'une fois
mis en place un nouveau gouvernement. L'indice Stoxx des banques
de la zone euro a lâché 0,77% dans le sillage des
établissements grecs (-3,61%).
    AXA a perdu 0,72% à 19,39 euros, SOCIETE GENERALE
 0,55% à 35,26 euros et CREDIT AGRICOLE 0,14%
à 10,80 euros.
    
    * ACCOR (-0,72% à 37,345 euros) a accusé la plus
forte baisse du CAC 40, des analystes jugeant limité le
potentiel de progression de la valeur dont le cours prend déjà
en compte, selon eux, les perspectives de résultats à court et
moyen termes du groupe hôtelier. 
    
    * En revanche, les VALEURS offrant un profil DEFENSIF et/ou
de RENDEMENT ont été recherchées dans un environnement de taux
bas et un contexte d'incertitudes nourries par l'élection
présidentielle grecque.
    GDF SUEZ a grimpé de 1,53% à 19,95 euros, plus
forte hausse du CAC 40, UNIBAIL-RODAMCO de 1,25% à
215,30 euros, SANOFI de 1,21% à 75,90 euros, DANONE
 de 1,01% à 54,87 euros et PERNOD RICARD de
0,82% à 93,39 euros.
    
    * Par ailleurs, TECHNICOLOR (+7,07% à 4,679 euros)
a fini en tête des hausses du SBF 120, la valeur ayant
franchi sa moyenne mobile à 50 jours, à 4,536 euros.
    
    * SOITEC a rebondi de 6,98% à 0,92 euro après
avoir enregistré plusieurs plus bas historiques et perdu 59,24%
la semaine dernière à la suite de l'avertissement sur résultats
lancé par le groupe, qui a dû abandonner un projet clef de
centrale solaire aux Etats-Unis. 
    
    * EULER HERMES (-2,87% à 81,42 euros) a accusé la
plus forte baisse de l'indice SBF 120, la valeur ayant
buté contre une résistance technique vers 84 euros.
    
    * De même, UBISOFT a fini en repli de 1,87% à
14,98 euros, la valeur ayant échoué à franchir une résistance
technique vers 15,30 euros testée en matinée et la semaine
dernière.
    
    * La cotation de MONCEAU FLEURS, suspendue le 15
décembre, a repris ce lundi pour terminer sur un gain de 5,26% à
0,60 euro après que la société a annoncé vendredi la décision de
l'un de ses actionnaires, Laurent Amar, petit-fils du fondateur
de l'enseigne, de sortir de son capital à la suite de
divergences. 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier)