LEAD 3-Les Grecs bientôt aux urnes après l'échec de la présidentielle

lundi 29 décembre 2014 17h42
 

* Samaras évoque la date du 25 janvier pour les législatives

* Les députés ont rejeté son candidat à la présidentielle

* Le parti anti-austérité Syriza en tête dans les sondages

* La Bourse d'Athènes chute, les rendements obligataires en hausse (Actualisé avec clôture des marchés, Schäuble)

par Renee Maltezou et Lefteris Papadimas

ATHENES, 29 décembre (Reuters) - La Grèce se prépare à des élections législatives anticipées le mois prochain après le refus lundi des députés d'élire Stavros Dimas, soutenu par le Premier ministre Antonis Samaras, à la présidence de la République.

Quelques minutes après le troisième et dernier tour de scrutin au Parlement, le chef du gouvernement a annoncé son intention de convoquer des élections législatives anticipées le 25 janvier.

Stavros Dimas, l'ancien commissaire européen candidat de la coalition gouvernementale, a recueilli 168 voix lundi, un résultat inchangé par rapport au deuxième tour; il lui en fallait 180 pour devenir chef de l'Etat.

La Constitution prévoit dans un tel cas la dissolution du Parlement dans un délai de dix jours et la convocation d'élections législatives.   Suite...