** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 23 décembre 2014 08h19
 

PARIS, 23 décembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en hausse mardi pour une éventuelle sixième séance dans le vert
d'affilée, dans le sillage de Wall Street où le Dow et le S&P ont fini à des
niveaux records la veille, mais dans un volume d'échanges limité à la veille des
fêtes de Noël.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait gagner 15 à 16 points, soit 0,4% à l'ouverture. Le Dax à Francfort
 pourrait s'adjuger 34 à 37 points, soit également 0,4% et le FTSE à
Londres 35 à 37 points, soit 0,5%. 
    La Bourse de Tokyo est fermée ce mardi en raison de l'anniversaire de
l'Empereur du Japon. 
    Sur les autres places en Asie, les échanges ont été peu nourris et l'indice
large MSCI Asie-Pacifique hors Japon a fini en repli de 0,7%.
    La veille, la Bourse de New York a terminé en hausse, portée par les valeurs
technologiques. L'indice Dow Jones a gagné 0,87%, le Standard & Poor's
500, plus large, 0,38% et le Nasdaq Composite 0,34%. 
    Les marchés attendent, pour l'Europe, la publication à 9h30 GMT du PIB
britannique au troisième trimestre. Une volée d'indicateurs américains est
également prévue dans l'après-midi, dont le PIB du troisième trimestre en
version définitive.
    Sur le plan politique, le risque d'une nouvelle période d'instabilité en
Grèce pourrait peser sur les marchés. Les parlementaires grecs votent mardi pour
le deuxième tour de l'élection présidentielle et sauf retournement de situation,
il est peu probable que le Premier ministre réussisse à obtenir ce jour la
majorité de 200 voix à la Vouli pour faire élire Stavros Dimas au poste de chef
de l'Etat.  
    L'euro, qui a touché la veille un nouveau plus bas de deux ans et
demi face au billet vert à 1,2216 dollar, se ressaisit légèrement en prenant
0,02%. 
    Le Brent de mer du Nord regagne un peu de terrain (+0,22%) au
lendemain de sa forte chute liée aux propos du ministre saoudien du Pétrole Ali
al Naimi évoquant une possible augmentation de la production de brut de Ryad.
 et 
      
 
PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L'AGENDA DU 23 DECEMBRE
PAYS GMT  INDICATEUR              PÉRIODE   CONSENSUS  PRÉCÉDENT
FR  07h45 PIB (détaillé)          T3          +0,3%       +0,3%
FR  07h45 Conso. ménages          novembre    +0,5%       -0,9%
    07h45 Prix production         novembre                -0,2%
GB  09h30 PIB                     T3 (déf.)   +0,7%       +0,7%
          - sur un an                         +3%         +3%
US  13h30 PIB                     T3 (déf)    +4,3%       +3,9%    
    13h30 Biens durables          novembre    +2,9%       +0,3%
    14h55 Ind. Rtrs-Michigan      déc. (déf.) 93,5        93,8
    15h00 Dépenses ménages        novembre                +0,2%  
          Revenus ménages         novembre    +0,5%       +0,2%
    15h00 Ventes logements neufs  novembre    +0,460 mln  +0,458
         - en pourcentage                                 +0,7% 

    
    VALEURS À SUIVRE
    
    * THALES réunira mardi matin son conseil d'administration pour
introniser un duo constitué de l'ex-patron d'EDF Henri Proglio comme
président non exécutif et de l'actuel numéro deux de Thales Patrice Caine au
poste de directeur général, ont déclaré lundi des sources proches du dossier.
 
    
    * CNP ASSURANCES a annoncé lundi avoir cédé à la banque
britannique Barclays sa participation de 50% dans leur coentreprise
espagnole CNP Barclays Vida y Pensiones pour un montant de 453 millions d'euros.
 
    
    * CARREFOUR. Cora et Carrefour ont annoncé lundi le rapprochement
de leurs centrales d'achats de produits de grandes marques afin de pouvoir mieux
peser dans les négociations tarifaires avec leurs fournisseurs. 
    
    * ALSTOM a indiqué lundi que les poursuites pénales visant le
groupe aux Etats-Unis seront abandonnées au bout de trois ans si ses deux
filiales américaines respectaient les termes de l'accord conclu avec le
département de la justice. 
    
    * TOTAL a vu la perspective de sa note de crédit révisée à
négative par Standard & Poor's dans un contexte d'effondrement des cours du
brut. S&P a pris la même décision pour BP et Royal Dutch Shell.
Les notes des trois groupes pétroliers ont été confirmées. 
    
    * EURONEXT a annoncé que la journée du 19 décembre avait été la
plus active en termes de négociation au comptant en 2014 et constitué également
un record historique depuis mars 2011. Au cours de cette séance, 15,986
milliards d'euros ont en effet été négociés sur l'ensemble des produits des
marchés au comptant de l'opérateur boursier (actions, ETF, obligations, warrants
et certificats). (Le communiqué: bit.ly/13VrZaT)
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)