American Apparel confirme avoir été contacté en vue de son rachat

lundi 22 décembre 2014 17h33
 

22 décembre (Reuters) - American Apparel, dont le fondateur et directeur général Dov Charney a été limogé la semaine dernière, a dit lundi étudier une proposition en vue de son rachat et a annoncé la nomination d'un nouvelle présidente du conseil, ce qui fait grimper son cours en Bourse.

La chaîne américaine de vêtements pour jeunes, en perte à presque chaque trimestre depuis quatre ans, a précisé avoir reçu une marque d'intérêt pour être racheté au prix compris entre 1,30 et 1,40 dollar par action, soit une valorisation de 226 à 243 millions de dollars (184,30 à 198,16 millions d'euros).

Le Wall Street Journal avait rapporté la semaine dernière qu'American Apparel avait été approché par le groupe de capital-investissement Irving Place Capital en vue d'un possible rachat, citant des sources non identifiées.

Vers 16h30 GMT, l'action American Apparel bondissait de 5,61% à 1,13 dollae à la Bourse de New York, tandis que le S&P était prenait 0,1%.

American Apparel a annoncé dimanche avoir adopté pour un an un nouveau mécanisme de défense contre toute offre non sollicitée. Mais selon la société, cette "poison pill" (pilule empoisonnée) n'est pas destinée à dissuader d'éventuels prétendants.

"Le conseil d'administration a mis en oeuvre ce projet comme un moyen supplémentaire pour s'assurer que tous les actionnaires d'American Apparel soient traités équitablement", a déclaré la chaîne de vêtements à destination des jeunes.

American Apparel a également annoncé lundi que Colleen Brown, qui faisait partie du conseil d'administration depuis août, allait prendre le poste de présidente du conseil en remplacement des deux co-présidents Allan Mayer et David Danziger.

Le nomination de Colleen Brown achève les changements dans la direction du groupe. Dov Charney, le fondateur et directeur général d'American Apparel, suspendu depuis des mois après des accusations de harcèlement sexuel, a été licencié la semaine dernière et remplacé par Paula Schneider, longtemps directrice des ventes. (Supriya Kurane et Sruthi Ramakrishnan à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)