Urenco jauge l'intérêt des investisseurs en vue de sa vente

dimanche 21 décembre 2014 18h42
 

FRANCFORT, 21 décembre (Reuters) - Les propriétaires d'Urenco sont en train de jauger l'appétit des investisseurs pour le numéro deux mondial d'enrichissement d'uranium derrière le russe Tenex, déclare Uwe Beckmeyer, secrétaire d'Etat parlementaire.

Des sources proches du dossier avaient dit que début du mois qu'une introduction en Bourse était désormais le scénario privilégié pour Urenco, dont ses copropriétaires, Grande-Bretagne, Pays-Bas et Allemagne, cherchent à se séparer.

Urenco pourrait rapporter jusqu'à 10 milliards d'euros mais la complexité de son actionnariat rend difficile aussi bien une vente qu'une introduction en Bourse.

Comme la participation de l'Etat allemand est portée par E.ON et RWE, Berlin n'est pas directement impliqué dans l'évaluation de l'appétit du marché, a précisé Uwe Beckmeyer.

"Mais il n'y a pas de discussions en vue d'une vente", déclare-t-il dans une réponse écrite, citée par le quotidien Süddeutsche Zeitung, à une question d'un parlementaire du parti de gauche Die Linke. (Maria Sheahan, Benoit Van Overstraeten pour le service français)