La GB envisage une baisse de la fiscalité sur le pétrole en mer du Nord

dimanche 21 décembre 2014 18h19
 

LONDRES, 21 décembre (Reuters) - Le gouvernement britannique envisage de réduire encore la fiscalité appliquée à l'exploration du pétrole en mer du Nord, afin d'enrayer le déclin de la production de cette zone, rapporte le Sunday Times.

Des discussions entre le ministère des Finances et des représentants de l'industrie pétrolière ont porté sur plusieurs propositions, dont celle, avancée par la fédération Oil & Gas UK, de diviser par deux la fiscalité.

Le nombre de puits forés en mer du Nord l'an dernier, 13 effectués pour trouver de nouveaux champs et 15 pour mesurer la taille de champs déjà découverts, a été le plus faible depuis les débuts de l'exploration dans la zone dans les années 1960, selon le cabinet Hannon Westwood.

Londres a déjà abaissé de deux points de pourcentage, à 60%, le taux d'imposition pour les entreprises présentes dans l'exploration en mer du Nord.

S'exprimant vendredi sur la BBC, Danny Alexander, secrétaire en chef au Trésor, a déclaré qu'il voulait encore abaisser cette fiscalité, tout en disant ne pas pouvoir s'engager sur un calendrier. (Paul Sandle et William James, Benoit Van Overstraeten pour le service français)