Les USA tentent de coordonner une riposte au piratage de Sony

dimanche 21 décembre 2014 03h30
 

HONOLULU, 21 décembre (Reuters) - Les Etats-Unis ont noué des contacts avec plusieurs pays pour tenter d'organiser une riposte internationale au piratage informatique du studio de cinéma Sony Pictures, qu'ils imputent à la Corée du Nord, a déclaré samedi un responsable de l'administration Obama à Reuters.

Les pays consultés sont la Grande-Bretagne, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, le Japon, la Chine et la Russie.

La Corée du Nord a démenti être à l'origine de cette attaque informatique et elle a proposé à Washington la création d'une commission d'enquête conjointe pour établir la vérité, a rapporté l'agence officielle de presse nord-coréenne KCNA.

Les "Guardians of peace" (Gardiens de la paix) qui ont revendiqué la cyberattaque contre la filiale de Sony ont exigé, et obtenu, que la comédie "The Interview", dans laquelle deux journalistes sont mandatés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, ne soit pas diffusée. (Julia Edwards; Bertrand Boucey pour le service français)