Rosneft demande 250 mds de roubles de fonds publics -Interfax

jeudi 18 décembre 2014 20h31
 

MOSCOU, 18 décembre (Reuters) - Un projet de production de gaz naturel liquéfié (GNL), Yamal LNG, pourrait obtenir une aide de 150 milliards de roubles (1,99 milliard d'euros) du Fonds souverain national russe au premier trimestre, selon l'agence Interfax, qui cite un responsable du ministère de l'Economie dans une dépêche publiée jeudi.

Le vice-ministre de l'Energie Nikolaï Podgouzov a également dit que le premier producteur russe de pétrole Rosneft avait demandé jusqu'à 250 milliards de roubles (3,32 milliards d'euros) au Fonds souverain pour financer ses quatre grands projets.

Les actionnaires de Yamal LNG sont le groupe Total , le russe Novatek et le chinois CNPC.

Le Fonds souverain national est l'un des deux fonds créés par l'Etat pour gérer les recettes pétrolières de Moscou.

Les principaux établissements financiers de Russie, comme VTB ou Gazprombank, sont pratiquement privés de tout financement extérieur suite aux sanctions occidentales liées à l'Ukraine et ont appelé l'Etat à l'aide ces derniers mois.

Rosneft cherche à obtenir une aide financière de l'Etat de plus de 40 milliards d'euros, y compris via l'achat d'obligations par le fonds Fond souverain.

Nikolaï Podgouzov a précisé que l'emprunt pour le projet Yamal LNG de 20 milliards de dollars (16 milliards d'euros), qui devrait être indexé sur le dollar, aurait une échéance de 15 ans avec un taux qui pourrait se situer à 3% au-dessus du Libor.

Ce projet gazier doit produire 16,5 millions de tonnes de GNL dans le courant de la décennie. (Vladimir Soldatkin, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Eric Faye)