Madrid veut réduire le coût des intérêts de la dette des régions

jeudi 18 décembre 2014 17h51
 

MADRID, 18 décembre (Reuters) - L'Espagne prépare un train de mesures destinées à réduire les coûts de financement de ses régions autonomes, a déclaré jeudi le ministre du Trésor Cristobal Montoro.

Ce dernier n'est pas rentré dans le détail du dispositif qui sera adopté pour aider les régions à refinancer une dette de plus de 100 milliards d'euros, accumulée pendant la crise financière lorsqu'elles ont fait appel au fonds de liquidités mis en place par Madrid en 2012.

Selon une source proche du ministère du Trésor, ramener les taux d'intérêt du service de la dette à un niveau proche de zéro serait l'une des mesures en préparation.

Les mesures détaillées complètes devraient être annoncées la semaine prochaine et seront effectives dans le budget 2015, année à la fois d'élections générales et régionales.

"Nous cherchons à rendre les coûts de financement moins chers pour toutes les administrations (...) de sorte qu'il y ait plus de budget pour la santé, l'éducation et les services sociaux", a déclaré jeudi Cristobal Montoro.

Environ la moitié des régions espagnoles ont une dette cumulée de 93 milliards d'euros depuis que le gouvernement a mis en place en 2012 un fonds de liquidités régional et d'autres mécanismes pour voler au secours des régions étranglées financièrement. Les villes de leur côté sont endettées à hauteur 11 milliards d'euros. (Blanca Rodriguez, Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)