Thales - Les discussions sur la succession avancent péniblement

jeudi 18 décembre 2014 18h19
 

* Thales a un PDG par intérim depuis fin novembre

* Le numéro 2 de Dassault a rencontré Valls mercredi - source

* Pas de divergence sur la stratégie de Thales - Dassault

par Cyril Altmeyer

PARIS, 18 décembre (Reuters) - Les discussions entre l'Etat et Dassault Aviation peinent à aboutir pour régler la question de la succession à l'ancien PDG de Thales Jean-Bernard Lévy, deux mois après l'annonce de son départ pour EDF, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Le secrétaire général Philippe Logak assure depuis fin novembre l'intérim à la tête de l'équipementier d'aérospatiale et de défense.

Charles Edelstenne, le numéro deux du Groupe industriel Marcel Dassault (GIMD), actionnaire majoritaire de Dassault Aviation, a rencontré mercredi le Premier ministre Manuel Valls pour discuter de ce sujet, a déclaré à Reuters une source, qui a requis l'anonymat.

Matignon n'a pas commenté cette information. L'Etat détient 26,4% de Thales et Dassault Aviation 25,3%.

"Il avait été dit qu'un choix serait fait si possible avant Noël, il y a toujours un espoir qu'il y ait un accord", a déclaré une source proche du dossier.   Suite...