Poutine estime que la crise russe pourrait durer deux ans

jeudi 18 décembre 2014 10h38
 

MOSCOU, 18 décembre (Reuters) - La situation économique défavorable que connaît la Russie pourrait se poursuivre pendant les deux prochaines années mais il demeure un espoir d'une amélioration plus rapide, a estimé Vladimir Poutine lors de sa conférence de fin d'année, jeudi.

Reconnaissant que la chute du rouble constituait une préoccupation nationale, le président russe a admis que "les choses auraient pu être faites plus efficacement pour soutenir la stabilité du marché" et que des mesures auraient pu être prises "plus rapidement".

Le président russe a jugé toutefois jugé que le gouvernement et la banque centrale avaient pris les mesures appproriées, les problèmes rencontrés par l'économie russe étant liés à des "facteurs extérieurs".

La banque centrale russe intervient sur les marchés pour tenter de limiter la chute du rouble face au dollar et à l'euro mais, a précisé Poutine, elle ne va pas dépenser ses réserves de manière inconsidérée.

Selon lui, l'économie russe va s'adapter à cette nouvelle situation si les difficultés se poursuivent et le niveau actuel des taux d'intérêt ne sera pas maintenu pendant toute la durée de la crise.

(Bureau de Moscou, Pierre Sérisier pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)