France-Vers un renforcement du contrôle des demandeurs d'emploi

mercredi 17 décembre 2014 20h43
 

* Chômeurs et conseillers devront formuler des engagements

* L'objectif est d'améliorer le retour à l'emploi

PARIS, 17 décembre (Reuters) - La convention qui régira les relations entre l'Etat, l'assurance chômage (Unedic) et Pôle emploi en 2015-2018, diffusée mercredi par le ministère du Travail, prévoit un renforcement du contrôle et de l'"accompagnement" des chômeurs.

Ce document, qui sera signé jeudi par l'Etat et ses deux partenaires, fixe notamment pour objectif à Pôle emploi de "renforcer la personnalisation" de cet accompagnement "pour améliorer le retour à l'emploi".

Cette personnalisation passera par un premier "entretien de situation" du demandeur d'emploi avec un conseiller dans un délai de deux à quatre semaines après sa demande d'inscription.

Chômeurs et conseillers devront formaliser des "engagements réciproques" dans une "logique de responsabilisation et de dynamisation de la recherche d'emploi".

"Pôle emploi améliorera sa capacité de contrôle de la recherche d'emploi, visant à s'assurer que le demandeur d'emploi accomplit des actes positifs de recherche d'emploi (...) selon des modalités opérationnelles qui seront précisées courant 2015", poursuit cette convention de 40 pages.

En contrepartie, l'opérateur du service public de l'emploi devra améliorer l'accès des chômeurs à la formation, aux aides, aux prestations, à la mobilité professionnelle, et maintenir une présence suffisante sur le territoire.

En 2014, plus de 96% des demandeurs d'emploi se trouvent à moins de 30 minutes d'une agence, d'un relais ou d'une permanence de Pôle emploi, précise le texte.   Suite...