AVANT-PAPIER-Juncker exhorte les Vingt-Huit à s'engager sur l'investissement

mercredi 17 décembre 2014 13h35
 

* Le nouvel attelage européen est désormais en place

* Juncker attend de l'argent "sonnant et trébuchant"

* Il veut se concentrer sur l'économie

par Gilbert Reilhac

STRASBOURG, 17 décembre (Reuters) - Le président de la Commission européenne a exhorté mercredi les dirigeants de l'UE à mettre la main au portefeuille pour financer le Fonds européen d'investissements stratégiques (FEIS) destiné à relancer la croissance, malgré des réticences.

Jean-Claude Juncker a lancé son appel devant le Parlement européen réuni à Strasbourg à la veille du Conseil européen de Bruxelles, où ce fonds, pièce maîtresse de la stratégie de la nouvelle Commission, sera au centre des débats.

"J'attends des propositions concrètes de participation et j'espère que le Conseil européen, demain, indiquera ses intentions plus clairement, pas seulement des paroles, mais de l'argent, sonnant et trébuchant", a-t-il déclaré.

Moins d'un mois après son arrivée à la tête de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker a présenté le 26 novembre un projet de FEIS qui devrait permettre de mobiliser 315 milliards d'euros, essentiellement privés, sur trois ans.

La Commission mise sur un effet d'entraînement et prévoit de mettre sur la table huit milliards d'euros, qui permettraient eux-mêmes de doter le FEIS de 21 milliards d'euros. Dans le scénario espéré par Bruxelles, ces 21 milliards d'euros doivent à leur tour permettre de mobiliser au total 315 milliards d'euros d'investissements sur trois ans par effet de levier.   Suite...