Italie-La Confindustria abaisse ses prévisions de PIB

mercredi 17 décembre 2014 12h46
 

ROME, 17 décembre (Reuters) - La Confindustria, principale organisation patronale italienne, a déclaré mercredi que l'économie de la péninsule devrait se contracter cette année un peu plus qu'attendu jusqu'à présent et renouer l'an prochain avec une croissance faible.

Le produit intérieur brut (PIB) devrait reculer de 0,5% en 2014 après une chute de 1,9% en 2013 et de 2,4% en 2012, a-t-elle dit. Elle tablait auparavant sur une contraction de 0,4%.

"On ne sait pas encore clairement comment s'achèvera l'année 2014 et quel héritage elle laissera pour 2015", ont déclaré les économistes de l'organisation, anticipant une croissance de 0,5% en 2015 et de 1,1% en 2016.

Le gouvernement, lui, table sur une contraction de 0,3% du PIB cette année et une croissance de 0,6% en 2015.

La dette publique italienne, la plus élevée de la zone euro rapportée au PIB derrière celle de la Grèce, devrait atteindre 132,2% du PIB cette année, a ajouté la Confindustria, qui prévoyait auparavant un ratio de 137% mais a ajusté son estimation pour prendre en compte l'évolution des méthodes de calcul officielles.

Elle s'attend à un ratio d'endettement en hausse à 133,8% l'an prochain avant une légère baisse en 2016 à 133,7%.

Le déficit budgétaire, lui, devrait être contenu à 2,7% du PIB en 2015 et à 2,5% en 2016, estime le patronat.

La Confindustria estime que la chute des cours du pétrole devrait permettre à l'Italie d'économiser 14 milliards d'euros par an, ce qui se traduirait par un gain de 0,3 point de croissance en 2015 et 0,5 point en 2016. (Francesca Piscioneri et Isla Binnie, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)