RPT-Chute du pétrole et crise du rouble fragilisent Poutine

mercredi 17 décembre 2014 15h08
 

* La stabilité financière, facteur clé de la popularité de Poutine

* Les options de la banque centrale et de l'exécutif limitées

* Ni panique, ni mouvements de protestation pour l'instant

* La baisse du pétrole alimente celle du rouble

par Timothy Heritage

MOSCOU, 17 décembre (Reuters) - L'effondrement du rouble entretenu par la faiblesse des cours du pétrole, au-delà de son impact sur le système bancaire russe, risque de peser sur la stabilité politique de la Russie en minant la popularité du président Vladimir Poutine.

La devise russe peine à se stabiliser mercredi au lendemain de plus bas records atteints contre le dollar et l'euro en dépit d'une hausse spectaculaire de 6,5 points, à 17%, du taux directeur de la banque centrale.

Le chef de l'Etat, qui tient jeudi sa traditionnelle conférence de presse annuelle, a imputé la crise de change à la spéculation et à la politique occidentale. Mais il lui sera difficile d'éluder ses conséquences pour l'économie russe, dont la banque centrale a prévenu qu'elle pourrait se contracter de 4,5% en 2015 si le pétrole tombe à 60 dollars le baril.

Le rouble, qui a perdu plus de 50% de sa valeur depuis le début de l'année, reprenait 2,7% face au dollar à 65,65 et 3,6% face à l'euro à 81,71 vers 13h00 GMT mercredi.   Suite...