Bourse-SocGen, Tarkett et Renault plombées par la Russie

mardi 16 décembre 2014 15h02
 

PARIS, 16 décembre (Reuters) - Les actions Société générale , Renault et Tarkett sont lourdement pénalisées mardi après-midi à la Bourse de Paris par leur exposition à la Russie.

La Bourse de Moscou perd 12,78% tandis que le rouble accuse sa plus forte baisse depuis la crise financière russe de 1998, la confiance dans la capacité de la banque centrale russe s'étant effondrée après la hausse de taux inefficace annoncée pendant la nuit.

"La liquidité s'est asséchée sur le marché et la plupart des brokers ont suspendu les transactions en rouble. La question que beaucoup de traders se posent est de savoir si la banque centrale russe va sortir des sentiers battus", commente Naeem Aslam, responsable de l'analyse des marchés chez Ava Trade.

"Je ne serais pas surpris que la banque centrale russe interdise officiellement la circulation du dollar", poursuit-il.

A Paris, Société générale (-4,51%) accuse la plus forte baisse de l'indice CAC 40 devant Renault (-2,29%), tandis que Tarkett chute de 6,28%. L'indice CAC 40 recule de 0,85%.

Société générale est exposée à la Russie à travers Rosbank et Renault par le constructeur Avtovaz qu'il contrôle avec Nissan. Quant à Tarkett, le groupe a réalisé plus de 35% de son activité l'an dernier dans la Communauté des Etats indépendants (CEI).

Voir aussi :

* Bourse-Recul des valeurs exposées au rouble (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)