LEAD 1-Bourse-Orange salué après le choix de BT en faveur d'EE

mardi 16 décembre 2014 09h58
 

* BT négocie avec Orange et Deutsche Telekom le rachat d'EE

* L'action Orange gagne 2%, plus forte des rares hausses du CAC 40 (Actualisé avec commentaire)

PARIS, 16 décembre (Reuters) - L'action Orange signe la plus forte des rares hausses de l'indice CAC 40 mardi matin à la Bourse de Paris au lendemain de l'annonce par BT de l'entrée en négociations exclusives avec le groupe français et Deutsche Telekom en vue de leur racheter EE.

A 9h48, le titre Orange progresse de 2,15% à 13,535 euros et celui de Deutsche Telekom gagne 0,32% à Francfort. Au même instant l'indice CAC 40 cède 0,63% et celui du secteur télécoms européen 0,54%.

BT a annoncé lundi entrer en négociations exclusives avec Orange et Deutsche Telekom, propriétaires d'EE, en vue d'une transaction de 12,5 milliards de livres (15,75 milliards d'euros) qui permettra à l'entreprise de reprendre pied dans le mobile 13 ans après l'avoir quitté.

L'opérateur télécoms britannique historique avait également contacté Telefonica en vue d'un rachat d'O2, troisième opérateur mobile en Grande-Bretagne dont BT, à l'époque fortement endetté, s'était séparé en 2001 via une introduction en Bourse.

"C'est clairement une bonne nouvelle pour Orange et Deutsche Telekom même s'ils ne sont pas totalement payés en cash", estime un trader en poste à Paris.

Dans une note, Société générale juge également que cette transaction constitue une bonne opération pour le groupe français.

Le montant de l'opération fait notamment ressortir une valorisation d'EE plus élevée que celle du broker, qui relève également que 71% de la transaction sera payée en cash et qu'il aurait été plus compliqué pour EE de rester compétitif sur le marché britannique.

"Nous pensons que le cash reçu de BT sera utilisé pour réduire la dette nette du groupe (...) Orange va renforcer sa structure financière avec un ratio dette nette sur Ebitda proche de 2,0", ajoute SocGen.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipe pour Orange une dette nette de 27,56 milliards d'euros à fin 2014 et à 26,21 milliards à fin 2015, contre 30,726 milliards au 31 décembre 2013. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet)