16 décembre 2014 / 08:13 / dans 3 ans

Le rouble en hausse après le relèvement brutal des taux

par Lidia Kelly et Vladimir Abramov

MOSCOU, 16 décembre (Reuters) - Le rouble était en forte hausse mardi matin sur le marché des changes, quelques heures après le relèvement de 650 points de base du taux directeur de la banque centrale russe.

Cette dernière a porté lundi soir son principal taux d‘intérêt de 10,5% à 17%, disant vouloir lutter contre la dépréciation de la devise et l‘inflation.

En hausse de 9% dans les premiers échanges, le rouble gagnait 5% face au dollar vers 8h00 GMT à 61,20. Il avait chuté d‘environ 10% lundi, sa plus forte baisse en une seule journée depuis 15 ans.

Face à l‘euro, il s‘appréciait de 3,48% à 76,1255 .

La devise russe s‘est dépréciée de plus de 40% face au dollar depuis le début de l‘année, la plus mauvaise performance de l‘ensemble des monnaies émergentes.

Pour nombre d‘observateurs, il est peu probable que la décision de la banque suffise à provoquer un rebond notable.

“Nous ne nous attendons pas à une remontée forte, il est certain qu‘il ne remontera pas à 50 (roubles pour un dollar) ”, a dit Dmitri Stadnik, trader de Rosbank à Moscou.

Lundi, le rouble a fini à 64,45 pour un dollar et 78,87 pour un euro.

“Il faut une série de mesures, une seule hausse de taux ne peut pas suffire (...) Les déclarations des dirigeants de la banque centrale sur la suite seront cruciales”, estime Igor Akinchine, trader d‘Alfa Bank. *

LE MARCHÉ EST HANTÉ PAR LE SOUVENIR DE 1998

Pour les analystes d‘Eurasia Group, “si les mesures d‘aujourd‘hui ne parviennent pas à enrayer la chute du rouble, il est fort probable que la politique monétaire prenne une orientation moins orthodoxe”, ce qui pourrait passer par des mesures de contrôle des mouvements de capitaux.

La chute des cours du pétrole et les sanctions occidentales prises contre la Russie en raison de son rôle dans la crise ukrainienne ont été ces derniers mois les principaux moteurs de la baisse du rouble mais lundi, les cambistes parlaient de véritable mouvement de panique.

“C‘est la preuve éclatante que ce qui oriente la devise russe aujourd‘hui, ce n‘est pas le pétrole, ni même l‘attente d‘une décision, mais la panique alimentée par un certain nombre de rumeurs sur un retour de notre pays au régime ‘98’”, explique Alena Afanassieva, analyste senior de Forex Club à Moscou.

En 1998, le rouble s‘était effondré en quelques jours, ce qui avait conduit à un défaut de la Russie sur sa dette.

“Même si la situation de la Russie est indubitablement plus stable que pendant les années 1990, le fait que la parité (dollar-rouble) ait enregistré sa plus forte hausse en une séance depuis 1999 effraie même les plus chevronnés.”

Le Kremlin s‘est refusé à tout commentaire sur la décision de la banque centrale, rappelant que l‘institution était indépendante, a rapporté l‘agence de presse RIA. (avec Katya Golubkova, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below