GB-Toutes les banques ont réussi les tests sauf Co-Op -BoE

mardi 16 décembre 2014 08h57
 

LONDRES, 16 décembre (Reuters) - Tous les établissements de crédit britanniques, à l'exception de la banque en difficulté Co-operative Bank, seraient capables de résister à une forte baisse des prix de l'immobilier, a annoncé mardi la Banque d'Angleterre (BoE).

Royal Bank of Scotland (RBS) et Lloyds, qui ont fait l'objet d'un sauvetage de l'Etat lors de la crise financière de 2007-2009, ont réussi de justesse les premiers tests de résistance de la BoE pour évaluer la santé du secteur, après avoir toutes deux pris des mesures préventives pour renflouer leurs fonds propres avant que la BoE ne termine son évaluation.

Les deux banques devront avoir l'autorisation de la banque centrale britannique avant de verser d'éventuels dividendes.

Le Royaume-Uni a injecté 66 milliards de livres pour éviter une faillite de Royal Bank of Scotland et de Lloyds Banking Group pendant la crise financière de 2007 à 2009.

La Commission de politique financière (Financial Policy committee, FPC) de la BoE, chargée de gérer les risques potentiels pour l'économie liés au système bancaire, a recommandé que les banques soient régulièrement évaluées afin de vérifier qu'elles ont assez de captiaux pour résister à l'éventuels chocs de marché.

La FPC a conclu mardi que le système bancaire dans son ensemble est beaucoup plus sûr qu'il y a deux ans et qu'aucune nouvelle mesure de protection du secteur n'est requise.

"Les résultats montrent que le coeur du système bancaire est sensiblement plus résistant et qu'il est en mesure de continuer à servir l'économie, même en cas de stress important", a déclaré mardi le gouverneur de la banque centrale Mark Carney.

La FPC a annoncé qu'elle mettrait en place de nouveaux amortisseurs de risque tout en appelant les banques à améliorer la gouvernance.

Le plus gros risque viendrait, selon la BoE, du marché du logement, où la "bulle" n'a pas éclaté jusqu'à présent.   Suite...