L'UE approuve avec conditions la fusion entre Lafarge et Holcim

lundi 15 décembre 2014 18h56
 

BRUXELLES, 15 décembre (Reuters) - Les régulateurs de l'Union européenne ont approuvé lundi sous conditions la fusion entre le français Lafarge et le suisse Holcim en vue créer le numéro un mondial du ciment.

Les deux groupes ont accepté de vendre la plupart de leurs activités qui se chevauchent pour apaiser les inquiétudes sur une éventuelle réduction de la concurrence et une augmentation des prix, déclare la Commission européenne.

"La décision est subordonnée à la cession des activités de Lafarge en Allemagne, en Roumanie et au Royaume-Uni, et des activités de Holcim en France, en Hongrie, en Slovaquie, en Espagne et en République tchèque", précise Bruxelles dans un communiqué.

"Grâce à cette autorisation, nous restons plus que jamais en bonne voie pour finaliser la fusion au premier semestre 2015", a déclaré dans un communiqué Bruno Lafont, le futur PDG du nouvel ensemble.

Il a ajouté que Holcim et Lafarge poursuivaient activement leurs négociations avec les acquéreurs potentiels des actifs à céder.

(Foo Yun Chee; Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)