Technip continue de cibler les gisements après l'échec sur CGG

lundi 15 décembre 2014 09h08
 

par Benjamin Mallet

PARIS, 15 décembre (Reuters) - Technip continue de vouloir se développer dans le domaine des études de gisements pétroliers après l'échec de son projet de rachat de CGG , a déclaré lundi le PDG du groupe Thierry Pilenko.

Le groupe a annoncé dimanche qu'il renonçait à faire une offre sur CGG après avoir tenté sans succès de trouver avec sa cible une alternative à son projet initial de rachat de 1,47 milliard d'euros, dévoilé le 20 novembre et rejeté par le spécialiste des services et équipements géophysiques.

En Bourse, l'action Technip a ouvert en hausse de plus de 6% lundi matin, tandis que le titre CGG, un temps réservé à la baisse, a ouvert en baisse de 35%.

"Evidemment, nous allons continuer à développer des technologies dans l'amont. Et plus nous pourrons arriver à construire une vision complète qui va du gisement au système de production, plus nous aurons une forte différenciation pour gagner des projets plus complets", a déclaré Thierry Pilenko lors d'une conférence téléphonique.

"La réaction du client à montré qu'il y avait beaucoup d'intérêt à ce que Technip combine les savoir-faire de production et les savoir-faire de gisements (...) J'ai reçu beaucoup d'encouragements pour que nous allions de l'avant avec cette stratégie", a-t-il ajouté.

Prié de dire comment Technip comptait se développer dans les études de gisements pétroliers, Thierry Pilenko a simplement souligné que son groupe pouvait le faire à travers des acquisitions et des alliances, mais aussi de manière organique.

Il a également jugé que le prix proposé à CGG "était le bon" et indiqué que les alternatives au projet initial de Technip examinées avec CGG concernaient avant tout les études de gisements et non les acquisitions de données.

CGG, qui a réaffirmé dimanche "sa confiance dans la mise en oeuvre et dans la réussite de (sa) stratégie en tant que société indépendante", s'était inquiété des conséquences du projet de Technip de se séparer de la division Acquisition, dont l'activité consiste à mettre en évidence les réserves de pétrole.   Suite...