LEAD 2-Technip renonce à faire une offre sur CGG

dimanche 14 décembre 2014 21h47
 

(actualisé avec communiqué de CGG)

PARIS, 14 décembre (Reuters) - Technip a annoncé dimanché renoncer à faire une offre sur CGG, le groupe de services pétroliers français précisant que les discussions avec son concurrent n'avaient "pu aboutir à un quelconque accord".

Le 20 novembre dernier, Technip avait publiquement annoncé avoir approché CGG en vue d'un rachat de la société pour 1,47 milliard d'euros dans le cadre d'une offre publique d'achat en numéraire.

Sa cible, spécialisée dans les services et équipements géophysiques, avait tout de suite rejeté les modalités de la proposition.

A la fin de la semaine dernière, le titre CGG avait fortement chuté à la suite d'informations de presse disant que l'Etat n'était pas convaincu par un rapprochement avec Technip.

L'Etat est indirectement présent au capital des deux sociétés à travers bpifrance, qui détient quelque 7% de CGG et 5,2% de Technip selon les données de Thomson Reuters.

Spécialisé dans les équipements pétroliers et gaziers, Technip avait dit le 20 novembre qu'il proposait 8,3 euros par action CGG et que son projet reposait sur l'intégration des activités de réservoir et de traitement de données de la société, ainsi que de ses équipements sismiques.

A la suite de cette annonce, le titre CGG avait bondi de 22% en une séance. Mais le cours, qui avait brièvement dépassé le prix de l'offre de Technip début décembre, a clôturé vendredi à 6,906 euros, n'affichant plus qu'un gain de 6% par rapport à son niveau d'avant l'annonce de l'offre.

"Le 10 novembre 2014, Technip a approché le conseil d'administration de CGG, dans la perspective de réaliser une offre publique sur CGG, et a cherché à établir un dialogue constructif avec CGG afin d'analyser ce projet", rappelle Technip dans un communiqué.   Suite...