LEAD 3-Large victoire électorale de la coalition sortante au Japon

dimanche 14 décembre 2014 16h36
 

(Actualisé, participation, déclaration d'Abe, Parti communiste)

par Linda Sieg et Antoni Slodkowski

TOKYO, 14 décembre (Reuters) - La coalition conservatrice sortante remporte une large victoire aux élections législatives anticipées de dimanche au Japon: elle obtient d'après les premières projections plus de 317 sièges sur 475 à la Chambre des représentants, la chambre basse du parlement, et conserverait de justesse sa majorité des deux tiers.

Le Parti libéral démocrate (PLD) du Premier ministre Shinzo Abe n'obtient cependant pas à lui seul cette "super-majorité" des deux tiers.

La participation a été de seulement 52,4%, selon les estimations, encore plus faible qu'en 2012 (59,3%), ce qui relativise quelque peu la victoire de la coalition formée par le PLD et le parti Komeito.

De nombreux électeurs, sceptiques à la fois sur les chances de réussite de la politique de relance du gouvernement, la stratégie des "Abenomics", et sur la capacité de l'opposition à présenter une alternative crédible, ont préféré bouder les urnes.

"Je crois que les électeurs ont approuvé notre politique des 'Abenomics' menée depuis deux ans mais cela ne veut pas dire que nous pouvons nous laisser aller", a réagi le Premier ministre à l'annonce des estimations.

Les électeurs étaient conviés ce dimanche à des législatives anticipées décidées en novembre par Shinzo Abe.

Ce dernier, âgé de 60 ans, voulait par ce scrutin obtenir un nouveau mandat pour conforter sa politique économique, après sa décision de reporter jusqu'à avril 2017 une nouvelle hausse à 10% du taux de TVA. La première hausse, qui a vu ce taux passer de 5% à 8% en avril dernier, a provoqué un recul de l'activité.   Suite...