Mazda rappelle 52.000 véhicules au Japon dotés d'airbags Takata

vendredi 12 décembre 2014 11h17
 

TOKYO, 12 décembre (Reuters) - Mazda Motor a annoncé vendredi le rappel de 52.000 véhicules au Japon équipés d'airbags potentiellement défectueux fabriqués par l'équipementier nippon Takata.

Le constructeur automobile japonais veut vérifier les coussins gonflables des berlines Atenza et des modèles de sport RX-8 fabriqués entre 2004 et 2008.

Le ministère japonais des Transports, autorité en charge de la régulation routière dans le pays, a annoncé vendredi vérifier auprès des constructeurs qu'ils disposaient de suffisamment d'airbags pour remplacer les modèles défectueux rappelés récemment.

En début de semaine, Mazda a annoncé qu'il étendrait son rappel de véhicules aux Etats-Unis au niveau national pour se conformer à la demande de l'agence américaine de sécurité routière, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA).

Plus de 20 millions de véhicules ont été rappelés depuis 2008 à travers le monde afin de remplacer les actionneurs d'airbags Takata, susceptibles d'exploser et de projeter des pièces métalliques dans l'habitacle.

L'équipementier nippon est au coeur d'un scandale depuis le décès d'au moins cinq personnes et fait l'objet aux Etats-Unis d'une enquête pénale et politique. (Mari Saito et Maki Shiraki, Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)