12 décembre 2014 / 09:10 / il y a 3 ans

LEAD 1--Bourse-Elior recule, objectif de croissance 2015 abaissé

* Elior vise une croissance organique d‘au moins 2%

* Lors de l‘IPO, le groupe tablait sur une hausse d‘environ 3,5%

* L‘action perd 4% (Actualisé avec commentaire)

12 décembre (Reuters) - L‘action Elior accuse de lourdes pertes vendredi matin à la Bourse de Paris dans des volumes étoffés, le groupe de restauration collective ayant abaissé sa prévision de croissance pour son exercice décalé 2014-2015.

A 9h58, le titre du groupe introduit en Bourse en juin dernier cède 4,01% à 12,91 euros dans des volumes déjà équivalents (97%) à ceux réalisés en moyenne sur une séance complète au cours des trois derniers mois sur Euronext.

A titre de comparaison, l‘indice SBF 120 recule de 1,54% dans des volumes représentant 15% de leur moyenne journalière habituelle.

Pour 2014-2015, Elior a dit jeudi tabler sur une croissance organique de son chiffre d‘affaires d‘au moins 2%. Dans les documents relatifs à son introduction en Bourse (IPO), le groupe avait dit viser au titre des exercices 2015 à 2017 une croissance organique annuelle moyenne d‘environ 3,5% à taux de change constants.

Le groupe attend par ailleurs un maintien de sa marge d‘Ebitda, ressortie à 8,4% en 2013-2014, contre 8,6% attendus par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

“Alors qu‘une baisse des prévisions n‘est pas vraiment surprenante compte tenu de l‘exposition à la France et à l‘Italie et au regard de l‘affaiblissement récent de la macroéconomie et des commentaires des concurrents, nous trouvons néanmoins ceci décevant si tôt après l‘IPO”, commente dans un mémo Barclays.

“Le management n‘a pas modifié ses prévisions pour 2016 et au-delà, mais nous estimons que ces perspectives dépendent de la reprise macroéconomique en France et en Italie et par conséquent nous préférons adopter une approche plus prudente”, estime le broker.

Pour les exercices 2015-2016 et 2016-2017, Elior confirme prévoir une croissance organique annuelle moyenne de 3,5% et une marge d‘Ebitda de 9% du chiffre d‘affaires en 2017.

Le groupe de restauration collective, qui prévoit de distribuer un dividende de 0,20 euro par action, a dégagé un Ebitda de 447 millions d‘euros (+5,5%) au titre de son exercice 2013-2014. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below