LEAD 1-Kiev réclame une aide financière supplémentaire

jeudi 11 décembre 2014 14h24
 

(Avec déclarations, adoption d'un programme de réformes)

par Pavel Polityuk et Alessandra Prentice

KIEV, 11 décembre (Reuters) - Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a réclamé jeudi la tenue d'une conférence des donateurs internationaux pour aider l'Ukraine à éviter un défaut de paiement.

"Afin de survivre, afin d'éviter un défaut, nous avons besoin d'une conférence internationale des donateurs, de l'adoption lors de cette conférence d'un plan de relance de l'Ukraine et de l'aide de nos partenaires occidentaux", a-t-il dit au Parlement peu avant le vote d'un ensemble de réformes radicales réclamées par le Fonds monétaire international (FMI).

Ces réformes doivent permettre à l'Ukraine d'obtenir les 27 milliards de dollars promis au total par les bailleurs de fonds occidentaux, le FMI et la Banque mondiale, mais Arseni Iatseniouk a souligné que cet argent ne suffirait pas.

Son ministre de l'Economie, Aivaras Abromavicius, avait appelé la veille le FMI à accroître son plan d'aide financière de 17 milliards de dollars (13,5 milliards d'euros environ), expliquant que la détérioration des perspectives économiques de l'Ukraine rendait insuffisant l'ampleur initiale de ce plan.

Selon un article paru dans le Financial Times, le FMI a calculé qu'il manquerait encore 15 milliards de dollars à l'Ukraine. Une délégation du FMI est cette semaine à Kiev.

"L'an prochain, en plus de ce programme fourni par le FMI, et ce n'est pas nous qui le disons, c'est le FT, il faudra 15 milliards de dollars", a déclaré Arseni Iatseniouk.

Le programme du FMI a été conclu en avril pour consolider les réserves en devises étrangères et soutenir l'économie de l'Ukraine.   Suite...