Transavia, la low cost d'Air France, vise l'équilibre en 2017

jeudi 11 décembre 2014 11h08
 

PARIS, 11 décembre (Reuters) - Transavia, la compagnie low cost d'Air France-KLM, prévoit d'atteindre l'équilibre financier en 2017, a indiqué jeudi le transporteur après avoir obtenu l'accord d'un puissant syndicat de pilotes sur ce projet à l'origine du long mouvement social de septembre.

Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) a annoncé mercredi avoir signé l'accord de détachement des pilotes d'Air France au sein de Transavia France, soldant le conflit avec la direction qui l'avait poussé à faire grève pendant toute la seconde quinzaine de septembre.

"Nous pouvons à présent ouvrir une nouvelle étape de la croissance du groupe Air France-KLM avec le développement, dès l'été 2015, de la première compagnie low cost française au départ d'Orly", déclare Alexandre de Juniac, le PDG de la compagnie franco-néerlandaise, cité dans un communiqué.

Air France, qui a réaffirmé les objectifs contenus dans son plan Perform 2020, a confirmé à cette occasion que Transavia devrait exploiter plus de 60 avions à l'horizon 2017.

"La poursuite de la forte croissance pesant sur la rentabilité de Transavia, le groupe se fixe comme objectif d'atteindre pour cette activité l'équilibre en 2017 et la rentabilité d'exploitation d'ici 2018", indique la société dans son communiqué.

En Bourse, l'action Air France-KLM perd 1,29% à 8,121 euros à 10h50.

* Le communiqué :

bit.ly/1sl0igZ (Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)