France-Les prévisions de déficit public revues à la baisse

jeudi 11 décembre 2014 11h12
 

PARIS, 11 décembre (Reuters) - Le gouvernement français prévoit désormais un déficit public équivalent à 4,1% du produit intérieur brut fin 2015, 3,6% fin 2016 et 2,7% fin 2017, des prévisions plus favorables que la précédente trajectoire, a annoncé jeudi le ministère des Finances.

Il prévoyait auparavant de ramener le déficit à 4,3% du PIB fin 2015, après 4,4% fin 2014, puis 3,8% fin 2016 et 2,8% fin 2017.

Ces modifications font suite à l'annonce en octobre d'une réduction supplémentaire de 3,6 milliards d'euros du déficit public l'an prochain.

Le déficit public comprend les comptes de l'Etat, des collectivités territoriales et des administrations de sécurité sociale.

La France, qui s'était engagée à le ramener à la limite européenne de 3% du PIB fin 2015, a reporté cette échéance à fin 2017, soit après la prochaine élection présidentielle, en expliquant que la panne de croissance et la faible inflation rendait impossible la réalisation de cet objectif.

Le pays est toujours sous la menace d'une sanction de la Commission européenne pour non respect des règles budgétaires, ce qui constituerait une première pour un pays de la zone euro.

La Commission européenne a dit qu'elle rendrait son verdit sur la France début mars et qu'elle serait particulièrement attentive aux réformes structurelles menées dans le pays, notamment la loi sur la croissance et l'activité présentée mercredi par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)