Airbus devra prendre une décision sur l'A380,Ebit stable en 2016

mercredi 10 décembre 2014 16h07
 

PARIS, 10 décembre (Reuters) - Airbus Group sera confronté à une décision à court, moyen terme sur l'avenir de l'A380 sur la base d'aspects purement économiques, la priorité restant d'améliorer la dynamique commerciale du très gros porteur, a déclaré mercredi le président exécutif du groupe Tom Enders.

Lors d'une présentation faite à Londres et retransmise sur internet, le groupe précise aussi que son bénéfice d'exploitation (Ebit) avant exceptionnels sera stable en 2016 par rapport à 2015, avant d'augmenter à nouveau en 2017 et encore plus en 2018.

Tom Enders a également précisé qu'il comptait continuer à vendre des actions dans Dassault Aviation en 2015 et peut-être aussi en 2016. Le groupe a commencé fin novembre à céder 8% de l'avionneur, dont il détenait 46,3%.

Le groupe a estimé qu'il y avait un potentiel pour continuer à augmenter la production d'A320 au-delà de 46 par mois, mais qu'il le déciderait le moment venu.

Le directeur financier Harald Wilhelm a réaffirmé de son côté qu'il y avait un potentiel pour une hausse du rythme de production de l'A320 à 50 par mois, voire plus, à l'avenir. (Cyril Altmeyer et Victoria Bryan, édité par Dominique Rodriguez)