Bourse-Eiffage,Vinci accélèrent,Valls rassure sur les autoroutes

mercredi 10 décembre 2014 15h55
 

PARIS, 10 décembre (Reuters) - Les actions Eiffage et Vinci accélèrent leur hausse mercredi après-midi à la Bourse de Paris, le Premier ministre Manuel Valls ayant rassuré sur le sujet sensible des autoroutes, enjeu d'un bras de fer depuis des semaines entre le gouvernement et les concessionnaires.

A 15h50, le titre Eiffage gagne 5,94% à 39,935 euros et Vinci 3,94% à 44,965 euros, plus fortes hausses de l'indice SBF 120, en baisse de 0,09% au même instant.

"Les deux titres réagissent aux propos du Premier ministre Valls qui a dit dans ses propositions de réformes économiques que les contrats actuels sur les péages autoroutiers seraient honorés et qu'un nouveau régulateur des péages autoroutiers serait créé", a déclaré à Reuters un trader en poste à Paris.

Le projet de loi pour la croissance et l'activité présenté ce mercredi étend les compétences de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires (ARAF) au secteur autoroutier, la dotant ainsi de compétences concernant les tarifs des péages.

Le gouvernement, a indiqué Bercy, "ne pourra pas soumettre un contrat déjà signé à une autorité nouvellement créée". Mais, a ajouté le ministère, "ce sont des contrats à renouvellement rapide, comme il y a régulièrement des extensions, des travaux".

Manuel Valls a par ailleurs déclaré devant les députés à l'Assemblée nationale s'agissant des autoroutes qu'aucune solution ne devait être exclue et qu'il fallait une remise à plat totale.

Eiffage et Vinci ont été pénalisés ces derniers jours par un vote vendredi à l'Assemblée nationale visant à supprimer un avantage fiscal accordé aux sociétés d'autoroutes.

"Malgré les incertitudes politiques à court terme, la faiblesse actuelle de l'action constitue une opportunité d'achat", estimait dans une note, dans la matinée, Société générale au sujet de Vinci.

Le broker soulignait notamment le rendement du dividende de 4,25% attendu pour 2015 de l'action Vinci ou encore la stratégie de développement du groupe dans les concessions aéroportuaires. (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Blaise Robinson, Francesco Canepa à Londres, édité par Dominique Rodriguez)