RPT-France-Plus de 150 députés appellent au rachat des autoroutes

mercredi 10 décembre 2014 13h59
 

(Répète titre)

* Plus de la moitié des députés PS signataires

* Ils réclament une dénonciation avant le 31/12

* Coût estimé à une vingtaine de milliards d'euros

PARIS, 10 décembre (Reuters) - Plus de la moitié des députés de la majorité réclament le rachat par l'Etat des concessions d'autoroutes afin de récupérer une partie des bénéfices dégagés par les concessionnaires dont la "rente" a été critiquée par l'Autorité de la concurrence et la Cour des comptes.

Le débat sur les contrats signés en 2005 est vif en raison de l'abandon de l'écotaxe, censée financer les infrastructures de transport, d'autant qu'un nouveau plan de relance autoroutier est en marche et allongerait encore la durée des concessions signées avec Vinci, Eiffage ou Abertis.

L'Etat cherche les moyens de faire contribuer ces sociétés au financement de travaux et de réguler les prix de péages, mais les contrats ne lui octroient quasiment aucune marge de négociation, tout prélèvement nouveau devant être compensé.

Dans leur courrier daté du 4 décembre, 152 députés PS et apparentés sur les 288 que compte le groupe à l'Assemblée, appellent donc le Premier ministre a dénoncer les contrats d'ici le 31 décembre, au risque de devoir patienter encore un an, le rachat ne pouvant se faire qu'au 1er janvier de chaque année.

Cette initiative fait suite à la lettre adressée mi-novembre par Bertrand Pancher, président UDI de la mission d'information sur les autoroutes, et Jean-Paul Chanteguet, président PS de la commission du développement durable, qui demandaient déjà à Manuel Valls d'examiner la possibilité d'une dénonciation.   Suite...