Le conseil de Portugal Telecom juge l'offre de Dos Santos trop basse

mercredi 10 décembre 2014 12h30
 

LISBONNE, 10 décembre (Reuters) - L'offre de 1,2 milliard d'euros présentée par Isabel dos Santos pour acquérir Portugal Telecom est trop faible et ne reflète pas la véritable valeur de l'entreprise, juge le conseil d'administration de PT.

Isabel dos Santos, fille du président de l'Angola, a soumis en novembre une offre de 1,35 euro par action.

Aux termes du droit portugais, la décision d'accepter ou non cette offre doit être prise par les actionnaires, le conseil d'administration pouvant uniquement exprimer un avis.

Le seul véritable actif de Portugal Telecom est une participation de 25,6% dans le brésilien Oi dans le cadre d'une fusion entre les deux sociétés. Les activités de Portugal Telecom au Portugal ont été transférées à Oi, qui a accepté de les revendre à Altice pour environ 7,4 milliards d'euros.

"Le prix proposé (...) ne reflète pas la valeur intrinsèque de PT, notamment la valeur émanant de la croissance potentielle d'Oi à moyen et long termes et résultant du processus de consolidation du marché des télécoms au Brésil", écrit le conseil d'administration de Portugal Telecom dans un communiqué.

L'offre d'Isabel dos Santos est conditionnée à l'annulation de la vente des actifs portugais de PT par Oi.

Portugal Telecom n'a pas encore précisé quand ses actionnaires se prononceraient sur cette offre. Les actionnaires doivent aussi prendre une décision sur la vente des actifs portugais à Altice. (Axel Bugge, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)