LEAD 2-BCE-L'option QE très majoritaire au Conseil -Makuch

mardi 9 décembre 2014 21h23
 

(Actualisé avec d'autres déclarations de Peter Praet à Washington)

BRATISLAVA/WASHINGTON, 9 décembre (Reuters) - Une "écrasante majorité" des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a soutenu, lors de la réunion de la semaine dernière, l'idée d'un programme de rachat de dette souveraine, soit de l'assouplissement quantitatif (quantitative easing, QE), a déclaré mardi Jozef Makuch, membre du Conseil des gouverneurs.

"En ce qui concerne le vote du Conseil des gouverneurs, je vais répéter ce qui a été dit, à savoir que l'écrasante majorité des gouverneurs a soutenu le QE", a dit à des journalistes le gouverneur de la Banque de Slovaquie.

La BCE réévaluera au début de l'an prochain l'impact des mesures de politique monétaire déjà mises en oeuvre et prendra si nécessaire des initiatives supplémentaires, a déclaré son président Mario Draghi jeudi dernier. Il a précisé que la BCE avait intensifié les préparatifs techniques d'éventuelles nouvelles mesures qui pourraient, selon la plupart des observateurs, inclure des achats de dette souveraine.

En achetant de la dette publique, la BCE témoignerait avec force de sa volonté d'être accommodante et encouragerait peut-être indirectement les banques à prêter, a estimé de son côté l'économiste en chef de la BCE, Peter Praet.

"Des interventions sur ce marché donneraient (...) vraisemblablement un signal fort que la BCE (...) s'engage à maintenir une politique accommodante pendant une période prolongée", a-t-il dit lors d'une intervention à Washington.

"Pour les banques, des effets de portefeuille plus larges pourraient entraîner un allègement en obligations d'Etat ou d'autres instruments à taux fixe en faveur de la création de prêts", a-t-il ajouté.

La BCE aurait abaissé ses taux directeurs s'ils n'avaient pas déjà été proches de zéro, a-t-il dit, soulignant que la BCE examinerait avec attention, lors de sa prochaine réunion de janvier, la conjoncture en zone euro et les signaux pouvant indiquer que les perspectives d'inflation seraient en baisse.

  Suite...