Anglo American veut supprimer 60.000 emplois en quatre ans

mardi 9 décembre 2014 17h34
 

LONDRES, 9 décembre (Reuters) - Le groupe minier Anglo American souhaite supprimer environ 60.000 postes d'ici 2017 par rapport au niveau de ses effectifs en 2013 dans le cadre d'une vaste réorganisation de ses activités, a déclaré mardi son directeur général Mark Cutifani.

Les effectifs, sous-traitants inclus, devraient ainsi tomber autour de 102.000 personnes en 2017 contre 162.000 en 2013.

Le directeur général de la filiale sud-africaine de minerai de fer Kumba a par ailleurs déclaré mardi avoir proposé une réduction de 40% des effectifs du siège de la société à Pretoria. (Silvia Antonioli, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)