CORR-GB-Les ménages très endettés, à la merci de la hausse des taux

lundi 8 décembre 2014 20h16
 

(Répétition avec le bon montant en euros)

* Le taux d'endettement le plus élevé des pays développés

* Les taux bas records ont protégé les emprunteurs jusqu'à présent

* La plupart des ménages prévoient de réduire leurs dépenses

* Les ménages à faibles revenus les plus exposés

par David Milliken

LONDRES, 8 décembre (Reuters) - Les ménages britanniques, les plus lourdement endettés parmi ceux des grands pays développés, envisagent avec inquiétude le relèvement des taux directeurs par la Banque d'Angleterre (BoE) attendu dans la deuxième moitié de l'année prochaine.

Ils ont certes bénéficié de plusieurs années de taux d'intérêt à des plus bas records.

Mais un endettement représentant 140% de leur revenu disponible, un niveau à peine inférieur au pic d'avant la crise financière et ne représentant pas moins de 1.500 milliards de livres (1.906 milliards d'euros), les rend particulièrement vulnérables au durcissement de la politique monétaire.   Suite...