LEAD 1-Plassat (Carrefour) pas favorable aux hypers ouverts le dimanche

lundi 8 décembre 2014 12h55
 

(Actualisé avec commentaire §6)

PARIS, 8 décembre (Reuters) - Le PDG du groupe de distribution Carrefour, Georges Plassat, a déclaré lundi qu'il était favorable à l'ouverture le dimanche des magasins alimentaires situés dans les centres-villes mais pas à celle des hypermarchés.

Le projet de loi pour la croissance et l'activité que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron présentera mercredi en conseil des ministres prévoit d'étendre largement l'ouverture des commerces le dimanche.

Il donne aux maires le pouvoir d'autoriser le travail 12 dimanches par an au lieu de cinq, une dérogation qui pourra être permanente dans les zones dites touristiques, touristiques internationales et commerciales à fort potentiel.

"Je suis favorable à l'ouverture des magasins alimentaires et beaucoup moins, voire pas du tout, pour les hypers", a déclaré le PDG de Carrefour sur France Inter.

Une porte-parole du groupe, priée d'expliciter cette position, a répondu à Reuters que les commerces de proximité répondaient à des achats de dernière minute qui pouvaient justifier leur ouverture le dimanche.

Des analystes relèvent que les hypermarchés, situés hors des centres-villes et qui vendent aussi des produits non alimentaires comme de l'habillement et de l'électronique grand public, auraient du mal à atteindre le trafic suffisant pour compenser les coûts d'un jour d'ouverture supplémentaire.

Georges Plassat a en outre indiqué sur France Inter que le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) atteignait pour Carrefour environ 110 millions d'euros en 2014, et avait permis au groupe de créer 9.500 emplois en France et d'y investir 800 millions cette année.

Carrefour emploie 150.000 personnes en France. (Benjamin Mallet, avec Dominique Vidalon, édité par Dominique Rodriguez)