LEAD 1-Nowotny (BCE) évoque un ralentissement "massif" en zone euro

lundi 8 décembre 2014 12h29
 

(Actualisé avec le Bund, déclarations de Nowotny sur l'inflation, le QE et l'euro)

FRANCFORT, 8 décembre (Reuters) - L'euro zone traverse une phase d'affaiblissement massif de son économie, entre autres à cause du ralentissement en Allemagne, son membre le plus important, a déclaré lundi Ewald Nowotny, qui siège au Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

"Nous observons un affaiblissement massif de l'économie de la zone euro", a dit le gouverneur de la banque centrale autrichienne lors d'une conférence à Francfort.

Constatant que la BCE se situait actuellement à mi-chemin entre la politique de recours massif à la planche à billets adoptée ces dernières années par la Réserve fédérale américaine et une voie moins accommodante, il a réaffirmé l'objectif d'une augmentation d'"environ 1.000 milliards d'euros" du bilan de la banque centrale.

Le principal débat au sein de la BCE porte sur le recours éventuel à des achats d'actifs qui pourraient inclure des dettes souveraines d'Etats membres de la zone euro.

Les avantages et les inconvénients d'une telle option feront l'objet d'un débat, a assuré Ewald Nowotny.

Le gouverneur de la banque centrale autrichienne estime cependant que l'assouplissement quantitatif (QE) peut jouer un rôle précieux dans la lutte contre la faiblesse économique de la zone euro. "En tant que mesure de soutien dans le cadre d'un plan global, il peut certainement être utile", a-t-il déclaré au sujet du QE.

Ewald Nowotny a ajouté par ailleurs qu'un affaiblissement de l'euro n'était pas un objectif de l'institut d'émission, estimant que la baisse de la monnaie unique était plutôt un effet secondaire de sa politique monétaire.

Les futures de l'emprunt allemand à 10 ans ont bondi lundi après les propos du gouverneur de la banque centrale autrichienne sur la prévision d'une baisse de l'inflation en début de l'an prochain et sur la phase d'affaiblissement massif que traverse de l'économie de la zone euro.   Suite...