** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

lundi 8 décembre 2014 09h14
 

PARIS, 8 décembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert
dans le rouge lundi, des statistiques économiques décevantes en Asie incitant
les investisseurs à marquer une pause après la nette hausse de vendredi. 
    À Paris, le CAC 40 abandonne 0,45% à 4.399,47 points vers 8h15 GMT.
À Francfort, le Dax cède 0,32% et à Londres, le FTSE recule de
0,42%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,36%, tout comme
le FTSEurofirst 300. 
    Milan cède 0,55% après la révision à la baisse de la note
souveraine italienne par Standard & Poor's vendredi, qui ramène Rome un échelon
seulement au-dessus de la catégorie spéculative ("junk"). 
    Les importations chinoises ont subi une baisse inattendue le mois dernier et
les exportations ont progressé moins qu'attendu, tandis que le produit intérieur
brut (PIB) japonais du troisième trimestre a été révisé en baisse, affichant une
contraction plus marquée encore qu'estimé initialement. et
 
    Les statistiques chinoises entretiennent toutefois l'espoir de nouvelles
mesures de soutien à l'activité, ce qui a permis à la Bourse de Shanghai de
gagner 4,1%. 
    Mais les indicateurs asiatiques occultent en partie l'impact bénéfique des
chiffres solides de l'emploi américain publiés vendredi.  
    Ceux-ci continuent de soutenir le dollar: le yen a inscrit un nouveau plus
bas de sept ans face au billet vert et l'euro se maintient sous 1,2275
dollar. 
    Cette bonne santé du dollar entretient la baisse du pétrole, de plus de 1%,
le Brent se traitant juste au-dessus de 68 dollars le baril, non loin du
plus bas de cinq ans touché la semaine dernière à 67,53, et le brut léger
américain à peine au-dessus de 65 dollars. 
    Morgan Stanley a revu à la baisse sa prévision de cours du Brent pour 2015 à
70 dollars. 
    Aux valeurs, Saint-Gobain abandonne près de 4%, la plus forte
baisse du FTSEurofirst 300, après l'annonce d'un projet d'acquisition de la
holding Schenker Winkler pour 2,75 milliards de francs suisses (environ 2,3
milliards d'euros) afin de prendre le contrôle du chimiste suisse Sika,
qui s'est déclaré hostile à l'opération. 
    A la hausse, le distributeur britannique Sainsbury's prend plus de
1,5%. Le fonds activiste britannique Crystal Amber discute avec des
investisseurs étrangers d'une entrée au capital du distributeur afin de le
pousser à se restructurer et éventuellement ouvrir la porte à une OPA, a
rapporté dimanche le Sunday Telegraph. 
    Orange, plus forte hausse de l'EuroStoxx 500, gagne 1%, porté par
une recommandation d'achat de Goldman Sachs. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
 

 (Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)